Normes et lignes directrices (ressources supplémentaires)

Principes de conception universelle et lignes directrices

Voici les principes de conception universelle et les lignes directrices s'y rattachant.

Principe no 1 : Utilisation égalitaire

La conception est utile et commercialisable auprès de personnes ayant différentes capacités.

Lignes directrices :

  1. Fournir à tous les utilisateurs les mêmes moyens d'utilisation : identiques dans la mesure du possible et équivalents autrement.
  2. Éviter de mettre à part ou de dévaloriser les utilisateurs.
  3. Mettre également à la disposition de tous les utilisateurs des dispositions relatives à la protection des renseignements personnels et à la sécurité.
  4. Rendre la conception attrayante pour tous les utilisateurs.

Principe no 2 : Flexibilité d'utilisation

La conception peut être conciliée à une vaste gamme de préférences et de capacités individuelles.

Lignes directrices :

  1. Donner un choix de méthodes.
  2. Prévoir l'accès et l'utilisation pour droitiers et gauchers.
  3. Faciliter l'exactitude et la précision pour l'utilisateur.
  4. Fournir une capacité d'adaptation au rythme de l'utilisateur.

Principe no 3 : Utilisation simple et intuitive

L'utilisation de la conception est facile à comprendre, indépendamment de l'expérience, des connaissances, des compétences linguistiques de l'utilisateur ou de son niveau de concentration au moment de l'utilisation.

Lignes directrices :

  1. Éliminer la complexité inutile.
  2. Être à la hauteur des attentes et de l'intuition de l'utilisateur.
  3. Tenir compte d'un vaste éventail de capacités de lecture et d'écriture et de capacités linguistiques.
  4. Disposer l'information en ordre d'importance.
  5. Fournir des messages guides et des commentaires pendant et après la tâche.

Principe no 4 : Information perceptible

La conception communique efficacement à l'utilisateur l'information nécessaire, quelles que soient les conditions ambiantes ou les capacités sensorielles de la personne.

Lignes directrices :

  1. Utiliser différents modes (illustré, verbal, tactile) pour la présentation redondante de l'information essentielle.
  2. Fournir un contraste satisfaisant entre l'information essentielle et ce qui l'entoure.
  3. Maximiser la lisibilité de l'information essentielle.
  4. Faire en sorte que les distinctions entre les éléments soient descriptibles (c.-à-d. simplifier la présentation d'instructions ou de directives).
  5. Assurer la compatibilité avec une variété de techniques ou d'appareils dont se servent les personnes ayant des limitations sensorielles.

Principe no 5 : Tolérance pour l'erreur

La conception réduit au minimum les dangers et les conséquences adverses des accidents ou des actions involontaires.

Lignes directrices :

  1. Disposer les éléments de manière à minimiser les dangers et les erreurs : les éléments les plus utilisés sont les plus accessibles; les éléments les plus dangereux sont éliminés, isolés ou bloqués.
  2. Fournir des avertissements relatifs aux dangers et aux erreurs.
  3. Fournir les caractéristiques de tolérance de pannes.
  4. Dissuader les gestes inconscients dans des tâches exigeant de la vigilance.

Principe no 6 : Effort physique minimal

La conception permet une utilisation efficace et confortable, générant une fatigue minimale.

Lignes directrices :

  1. Permettre aux utilisateurs d'adopter une position du corps neutre.
  2. Utiliser des forces raisonnables d'exploitation.
  3. Minimiser les mouvements répétitifs.
  4. Minimiser l'effort physique soutenu.

Principe no 7 : Dimensions et espace libre pour l'approche et l'utilisation

La conception prévoit une taille et un espace adéquats au moment de l'approche, de la saisie, de la manipulation et de l'utilisation, quelles que soient la taille, la posture ou la mobilité de l'utilisateur.

Lignes directrices :

  1. Offrir une portée optique sans obstacle pour les éléments importants pour les utilisateurs, qu'ils soient assis ou debout.
  2. Faire en sorte que les utilisateurs, qu'ils soient assis ou debout, puissent joindre en tout confort toutes les composantes.
  3. Fournir différentes tailles de prises et de poignées.
  4. Fournir un espace suffisant pour utiliser les appareils fonctionnels ou les aides personnelles.

Voici quelques exemples d'application des principes de conception universelle :

  • Les bateaux de trottoir facilitent les déplacements de nombreuses personnes, y compris les personnes en fauteuil roulant, celles qui transportent un enfant en poussette et les personnes ayant des bagages sur roulettes.
  • Les brochures, dépliants et documents en gros caractères sont plus faciles à lire pour tous.
  • Les boutons et les fentes à faible hauteur des machines distributrices les rendent accessibles à tous, y compris les personnes en fauteuil roulant, les enfants et les personnes de petite taille.
  • Les planchers surbaissés des autobus facilitent l'accès par toutes les personnes, notamment les enfants, les aînés et les personnes portant des paquets.
  • Les cabinets de toilettes individuels répondent aux besoins des personnes en fauteuil roulant et de leurs accompagnateurs et sont également utiles aux parents qui accompagnent de jeunes enfants du sexe opposé et aux personnes qui désirent se changer, tout en étant utiles pour les familles.

Liste des normes d'accessibilité de l'Association canadienne de normalisation

Vous trouverez ci-après une liste de certaines normes établies par l'Association canadienne de normalisation en matière d'accessibilité. Comme ces normes sont révisées périodiquement, il importe de toujours utiliser la version la plus récente.

CAN/CSA-B651
Conception accessible pour l'environnement bâti
CAN/CSA-B651.2
Conception accessible des dispositifs interactifs libre-service
CAN/CSA-B651.1
Conception accessible des guichets automatiques bancaires
B480
Service à la clientèle adapté aux besoins des personnes handicapées
B659
Conception inclusive adaptée aux besoins d'une population vieillissante
Z323.3.1
Aides électriques pour les personnes handicapées
CAN/CSA-B355
Appareils élévateurs pour personnes handicapées
CAN/CSA-D409
Véhicules automobiles pour le transport des personnes handicapées
CAN/CSA-Z604
Moyens de déplacement transportables

Liste partielle des sujets traités dans la norme CAN/CSA B651 – Conception accessible pour l'environnement bâti

Exigences générales

  • superficie des aires (superficie de plancher libre)
  • dispositifs de contrôle (y compris la hauteur, le fonctionnement, la configuration, l'affichage, l'éclairage, la couleur contrastante, la signalisation)
  • recouvrement des planchers et surfaces (y compris les dénivellations, les moquettes, les grilles)
  • les risques que présentent les objets en saillie (y compris la largeur, la hauteur, les objets suspendus)

Exigences intérieures

  • circulation (y compris les parcours accessibles, les indicateurs de files, les planchers et les surfaces détectables, les indicateurs de danger, les indicateurs de direction, les portes et les embrasures, les mains courantes, les escaliers, les rampes, les appareils de levage, les mesures et dispositifs d'urgence et de sécurité)
  • les distributeurs d'eau
  • les toilettes (y compris les cabines, les urinoirs, les lavabos, les barres d'appui et les accessoires)
  • la communication (y compris les systèmes d'amplification sonore, les téléphones publics, les ATS et la signalisation)
  • places assises (y compris aux tables et aux comptoirs et dans les aires de repos)

Accès des véhicules

  • stationnement (y compris la signalisation, les stationnements réservés, les distributeurs de billets ou les guichets de péage et les aires de prise en charge des voyageurs)

Exigences extérieures

  • routes accessibles
  • escaliers
  • rampes
  • signalisation
  • éclairage
  • passages pour piétons
  • places assises dans les aires de repos

Note : Les annexes renferment de l'information sur :

Annexe A : Les considérations environnementales (y compris l'orientation, l'acoustique, l'éclairage et la qualité de l'air intérieur)

Annexe B : Anthropométrie

Annexe C : Les aides à la mobilité sur roues

Annexe D : Les risques de chutes que présentent les recouvrements de planchers et les surfaces surélevées

Annexe E : Les exigences relatives aux ascenseurs pour les personnes ayant une déficience physique

Date de modification :