Résumé de la méthodologie de mesure et de présentation d’un rapport sur le bruit ferroviaire - Descriptions détaillées

Ordinogramme des méthodes proposées pour la mesure et la présentation d’un rapport sur le bruit ferroviaire

Introduction et contexte

  • Identifier et décrire la source de bruit ferroviaire à l’origine du différend.
  • Décrire l’environnement sonore (bruit ambiant – non associé aux activités ferroviaires à l’origine du différend.
  • Mesurer et analyser l’environnement sonore du bruit ambiant existant (dans la méthode A, une estimation du bruit ambiant est suffisante).

Assessment of Railway Activities

  • Measure/predict sound levels of the railway dispute using Method A, B, or C in Section 2. General methods include an absolute assessment and/or relative change assessment.
  • Include model input parameters and assumptions, and example calculations, if applicable.

Assessment of Impacts

  • For absolute assessment compare to ambient environment and various criteria/guidelines.
  • For the relative change method compare the change from one scenario to another and report the change in sound level.
  • Analyze the measurements/predictions.
  • Provide a discussion on results.

Conclusions and Recommendations

  • Describe conclusions and recommendations based on the assessment of rail activities and their impacts.
  • Depending on the recommendations, describe any mitigation proposed and the expected results.
  • For any proposed mitigation, consideration should be given to their technical, financial, and operational feasibility, including operating and maintenance costs.

retour au image 1


Exemple des concepts Leq et Lmax

Figure 1

À l’approche du train, le niveau sonore augmente de 52 dBA à 85 dBA durant six secondes avant de diminuer à 43 dBA à la 40e seconde. Le niveau sonore augmente soudainement à 77 dBA lorsque le camion passe et ensuite diminue à 43 dBA. Le niveau sonore équivalent sur 60 secondes est de 75 dBA. Le niveau sonore maximal est de 85 dBA. 

retour au figure 1


Classement typique d’événements sonores – Bruit stable, intermittent, variable dans le temps et bruit impulsif

Figure 2

Le premier graphique illustre un son stable de 78 dBA durant 22 secondes. Le deuxième  graphique illustre un son stable de 67 dBA durant cinq secondes suivi d’une absence de son avant un son stable de 78 dBA durant six secondes. Ceci est suivi d’une absence de son de quelques seconds et, en dernier, un son stable de 88 dBA durant cinq secondes.  Dans le troisième graphique, le son augmente progressivement de 40 à 88 dBA durant sept secondes, diminue à 66 dBA avant de fluctuer quelque peu durant 11 secondes et diminue rapidement en dernier jusqu’à 23 dBA. Dans le quatrième graphique, le son augmente rapidement en quelques secondes de creux de 40 ou 45 dBA à des pics de plus de 80 dBA avant de diminuer aussi rapidement à 40 ou 45 dBA. Ceci ce produit six fois. 

retour au figure 2


Diagramme temporel typique de signaux sonores impulsifs

Figure 3

Le son ambiant fluctue entre 60 et 70 dBA durant 100 secondes. Le niveau sonore ambiant équivalent est de 66 dBA. Le niveau sonore de la source que l’on mesure est généralement de huit à dix dBA sous le niveau sonore ambiant. Cependant, à huit reprises durant ces 100 secondes, des sons impulsifs aigus s’élèvent bien au- dessus du niveau sonore ambiant jusqu’à 80 dBA ou plus. 

retour au figure 3


Survol des méthodes de détermination des niveaux sonores

Figure 4

Ce graphique comprend les titres des trois méthodes différentes de détermination des niveaux sonores décrites dans ce document. Méthode A est une méthode simplifiée d'estimation du bruit, méthode B est évaluation basée sur des modèles prédictifs et méthode C incorpore une évaluation basée sur des mesures sur le terrain et des modèles prédictifs. 

retour au figure 4


Méthode de mesure au point de contrôle

Figure 5

Dans ce diagramme, un point de contrôle pour des fins de comparaison avec la source de bruit que l’on mesure est situé à la même distance de la voie ferrée.

retour au figure 5


Exemple de diagramme des résultats de mesures prises au point de contrôle

Figure 6

Le niveau sonore maximal près du franchissement fluctue brusquement toutes les quelques secondes entre 77 et 87 dBA de la 24e à la 63e seconde. Le niveau sonore équivalent  près du franchissement fluctue dans un patron similaire au niveau sonore maximal durant le même intervalle mais entre 70 et 76 dBA. Le niveau sonore maximal sans franchissement fluctue entre 60 et 66 dBA, mais de la 30e à la 68e seconde. Le niveau sonore équivalent  sans franchissement fluctue entre 50 et 56 dBA également entre la 30e et la 68e second. 

retour au figure 6

Date de modification :