Vos bagages

Lorsque vous préparez vos bagages, apposez une étiquette indiquant votre nom, adresse et numéro de téléphone sur la surface extérieure de tous vos bagages enregistrés. Placez à l’intérieur de vos bagages une étiquette comprenant les mêmes renseignements ainsi que les coordonnées de votre lieu de résidence à destination au cas où celle à l’extérieur serait endommagée ou enlevée et prenez en note la marque et le modèle de vos bagages. Retirez les vieux autocollants codes-barres et étiquettes de bagage apposés par les transporteurs aériens pour réduire les risques de manutention inadéquate.

Ne laissez jamais vos bagages sans surveillance dans un aéroport et n’acceptez jamais de transporter quoi que ce soit à bord d’un aéronef au nom de quelqu’un d’autre.

Il n’y a pas de règle normalisée concernant la quantité (nombre, taille et poids) de bagages personnels que chaque passager peut apporter à bord d’un aéronef ou enregistrer gratuitement. Ces quantités sont fixées par chaque transporteur aérien dans son tarif. Si le nombre de vos bagages de cabine ou enregistrés excède les quantités précisées par votre transporteur aérien, vous pourriez être tenu de payer des frais pour bagages excédentaires. N’oubliez pas que sur les vols exploités en partage de codes, ce sont les limites du transporteur aérien qui a émis votre billet qui s’appliquent et non celles du transporteur qui effectue le vol.

Vous devriez toujours apporter avec vous à bord de l’aéronef les articles suivants :

  • Votre passeport, portefeuille, pièces d’identité et billet de retour;
  • Les objets indispensables, périssables ou de valeur;
  • Les médicaments et appareils médicaux (insuline, prothèses, lunettes et ensemble de verres de contact). Les médicaments sous ordonnance devraient être laissés dans leur contenant original sur lequel sont indiqués clairement le nom du médecin et d’autres renseignements;
  • Les articles essentiels pour la nuit au cas où vos bagages seraient retardés ou perdus;
  • Votre ordinateur portable et vos appareils photographiques et électroniques.

Tout article que vous envisagez d’apporter dans l’aéronef, que vous l’apportiez dans la cabine ou que vous l’enregistriez, peut être assujetti à certaines conditions de transport. Les transporteurs aériens peuvent restreindre l’inclusion :

  • dans les bagages enregistrés d’articles qu’ils jugent mal emballés ou inadaptés pour le transport – articles coûteux, fragiles ou périssables – et ne les accepter que s’ils sont transportés dans un bagage de cabine.
  • dans les bagages de cabine d’articles qu’ils jugent inadéquats pour le transport en cabine, mais acceptables dans des bagages enregistrés.

Vérifiez auprès de votre transporteur aérien les articles interdits dans les bagages enregistrés et ceux appropriés pour le transport dans la cabine de l’aéronef.

Des restrictions au chapitre de la sécurité interdisent aussi aux passagers d’apporter certains articles à bord d’un aéronef, que ce soit dans la cabine à passagers ou dans la soute à bagages.

Pour obtenir des renseignements à jour sur les mesures de sécurité dans les aéroports canadiens et une liste complète d’articles permis et non permis, consultez le site de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien à l’adresse www.acsta.gc.ca.

Bagages enregistrés

Conservez toujours le reçu de bagages que l’on vous a remis lors de l’enregistrement de vos bagages puisque, sans reçu, vous aurez sans doute de la difficulté à justifier une demande de remboursement pour la manutention inadéquate de vos bagages.

Et n’oubliez pas, la responsabilité du transporteur aérien est limitée en ce qui a trait aux bagages perdus, retardés ou endommagés par les conditions de transport énoncées dans son tarif. Si, à votre avis, la limite de responsabilité n’est pas assez élevée pour la valeur de vos bagages, vous pourriez songer à souscrire une assurance supplémentaire auprès d’une compagnie d’assurance ou encore, si le transporteur le permet au moment de l’enregistrement, vous pourriez déclarer une valeur supérieure à la limite de responsabilité applicable et payer un supplément au transporteur.

Bagages spéciaux

Qu’il s’agisse d’équipement sportif ou d’instruments de musique, les articles spéciaux doivent être rangés dans des étuis protecteurs robustes. Communiquez avec votre transporteur aérien bien avant la date de votre départ pour savoir s’il accepte de tels articles, pour déterminer ceux qui requièrent une manipulation particulière et pour prendre des dispositions appropriées. Les passagers qui voyagent avec des aides à la mobilité devraient se renseigner auprès de leur transporteur aérien bien avant la date du départ des dispositions à prendre pour le rangement et la récupération de ces articles.

Articles achetés hors taxes

Certains pays permettent l’utilisation de sacs de sûreté à indicateur d’effraction – sacs en plastique transparent scellés conçus spécialement pour contenir des liquides, des aérosols et des gels (contenant plus de 100 ml ou 3.4 oz) achetés par les passagers dans des boutiques hors taxes. Si vous avez une correspondance d’un aéroport qui n’accepte pas ces sacs ou si les articles achetés hors taxes ne sont pas transportés dans de tels sacs, vous devrez soit les remettre au point de contrôle ou les mettre dans vos bagages enregistrés. Si, par conséquent, le poids de vos bagages enregistrés excède le poids maximal permis par le transporteur aérien, vous pourriez être tenu de payer des frais pour bagages excédentaires.

Date de modification :